En panne d’inspiration ? le marché aux puces vous attend !

IMGP3518Même si on est un(e) photoaddict, ( le mot n’existe pas, le traitement de texte le souligne, mais pourtant, je n’ai pas trouvé mieux !) même si on trimbale toujours avec soi l’appareil photo et ses objectifs au prix d’une légère douleur à l’épaule, on peut se trouver en panne d’inspiration…

Parmi les sujets inépuisables, il y a … les marchés aux puces. Ou encore plus fréquent, les vide-greniers.

IMGP3510En plus, ça a un autre avantage : vous trouverez toujours un copain, une amie, un chéri, un enfant, une collègue, une belle-mère au pire 😉 pour vous accompagner dans votre sortie. Si il ou elle aime traîner et chiner, c’est encore mieux : pendant que votre accompagnant négociera avec acharnement le prix d’un vase ébréché ou d’un lot de dentelles « authentiques », vous pourrez en profiter pour partir à la chasse aux images sans qu’on vous reproche de ralentir le rythme de la visite !

IMGP3511

Pour peu qu’une belle lumière soit au rendez-vous, vous pourrez repartir avec quelques jolis clichés sans avoir déboursé un centime pour des objets qui au mieux prendront la poussière, au pire finiront au fond du garage. Mais non, je plaisante, moi aussi j’ai déjà craqué pour des « pépites » qui me paraissaient indispensables… sur le moment ! IMGP3521

Deuxième avantage : si vous n’êtes pas très à l’aise avec les photos de rue (je vous rassure, ce n’est pas évident d’oser photographier des inconnus), c’est un bon terrain de jeu pour débutant : même si vous renoncez à cet exercice, vous pourrez toujours revenir avec des images de jolis bibelots, vous pourrez jouer jouer avec les flous d’arrière-plan, prendre le temps de cadrer, retranscrire l’émotion que vous a inspiré un objet patiné par le temps…

IMGP3517 IMGP8651 IMGP3520    IMGP3513

Et si vous réussissez à surpasser votre timidité, vous aurez toujours plein de sujets fantastiques, autant parmi les vendeurs que parmi les clients ! la plupart sont tellement absorbés par leur quête qu’ils ne s’occuperont pas de vous… 

IMGP3515  IMGP8665

 IMGP3519

IMGP3516

IMGP8653  Le petit astuce pour prendre des photos de rue, l’air de rien : une mise au point sur les objets au premier plan, et dans le fond, hop, le vendeur est dans la boîte ! l’inverse est possible aussi, avec le premier plan flou et la netteté sur le personnage, qui n’y verra que du feu !

IMGP8657

 

 

Alors, ça vous dit, une sortie photo marché aux puces ou vide-grenier ? c’est le moment en cette période de l’année, et ça commence dès les premiers beaux jours, il faut en profiter… et puis vous avez toutes les variantes possibles : marchés classiques, marchés nocturnes, marchés de Noël… à vous d’en trouver d’autres !

Publicités

Auteur : esther FR

Accro à la photo, je partage tout ce qui touche à cette passion, et de plus en plus la photographie de rue.

5 réflexions sur « En panne d’inspiration ? le marché aux puces vous attend ! »

  1. Bonjour Esther
    Effectivement très bonne idée les marchés aux puces. Tout le monde est occupé à autre choses que de regarder les photographes. c’est valable aussi pour les marchés « ordinaires »,
    Salades à Belleville
    les fêtes foraines, les manifestations de rues https://www.flickr.com/photos/116864712@N02/14294987850/in/set-72157644231658296
    , les musées
    https://www.flickr.com/photos/116864712@N02/14219812190/in/set-72157644713144290 etc.
    Bravo pour les miroirs sans dessus dessous, les poupées avec la dame au portable (dommage le camion derrière).
    Les quatre vignettes sur les objets super, les cadrages coupés ne montrant qu’une partie des objets j’aime beaucoup, j’ai du mal à le faire (trop cartésien).

    J'aime

    1. De très bonnes idées à rajouter à la liste ! ici, j’ai cependant peu l’occasion de me retrouver en pleine manif 😉
      Pour les musées, j’en ai profité lors de mon passage à Paris en avril, mais dans certains, les photos sont interdites… discrétion de mise !
      Pour la dame et les poupées, la photo date un peu, j’étais encore un peu tétanisée et j’ai shooté sans prendre le temps de faire attention à l’arrière plan… maintenant, j’ai moins peur, je tourne autour du sujet, et j’utilise une ouverture plus grande pour flouter le fond… pas de mystère, la progression est dans la pratique intensive !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s