People of New York, part 1

transportny0070Il y a tant de choses à découvrir à New York… comme tous les touristes, nous avons tenté de voir un maximum de choses en un minimum de temps, peut-être plus que les New Yorkais. Quand on vit là-bas, j’imagine que la vie de tous les jours vous happe, comme partout, encore plus dans cette ville où, à moins de vivre largement de ses rentes, on ne peut se permettre de grandes vacances. Et quand on bosse tous les jours « légèrement » plus de 35h par semaine 😉 on a peut-être envie de se relaxer, de profiter des parcs, plutôt que de grimper tout en haut de l’empire state building ou de visiter la statue de la liberté.

Comme vous vous en êtes aperçu, j’aime autant prendre des photos « touristiques » que des clichés de la vie de tous les jours.

Plus tard, ce seront sans doute ces dernières que je préférerais regarder, car elles sont le reflet d’un mode de vie à un moment donné. Loin de moi l’idée de me comparer à Winogrand où d’autres « grands » mais les photos de rue sont un témoignage d’une période donnée, tout en étant paradoxalement  universelles, car elles rendent compte aussi des attitudes ou des relations humaines.

La première fois que je suis allée à New York, en coup de vent, celle qui me reste en mémoire, même si elle est mal cadrée, avec des blancs cramés par les forts contrastes de la lumière, un peu flou, prise avec un petit appareil automatique qu’on n’appelait pas encore compact, c’est ce vendeur asiatique en presque noir et blanc, dans le quartier de Chinatown, évidemment.

21

highline0013
Touriste ou New Yorkaise ?

J’aime son air concentré, sa belle tenue immaculée, les idéogrammes qui se détachent sur le mur noir… Je l’ai recadré à droite, pour éviter qu’il ne se trouve trop centré.

Même si je ne suis pas obsédée par la règle des tiers, j’aime bien laisser un peu d’espace du côté du regard du personnage, ça me parait plus équilibré, plus « naturel ».

Parmi toutes les photos de personnes que j’ai prises, je me suis amusée à essayer de reconnaître les New Yorkais et les touristes (hors porteurs d’appareils photo quand même!). Quand ils sont captés dans leur activité professionnelle, c’est plus facile. Je commencerai donc par les petits boulots dans la rue, puis dans un autre post, je vous livrerai ma moisson d’images de possibles « locaux ». J’espère que Tina la New Yorkaise pourra me dire si je ne me trompe pas !

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

Un « accordeur » à Washington Park, et un dessinateur à Battery Park, tous deux très concentrés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les vendeurs de hot-dogs près de Trinity Church, de glaces à Brooklyn ou de sandwiches de la Cocina près du Flatiron Building.

Factotum de l'université
Un « factotum » à Columbia Université
Gardien du musée
Un gardien au MOMA

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Time and life… 

A bientôt à la rencontre d’autres New yorkais.

Publicités

Auteur : esther FR

Accro à la photo, je partage tout ce qui touche à cette passion, et de plus en plus la photographie de rue.

7 réflexions sur « People of New York, part 1 »

  1. Bonsoir Esther.
    Que du bon et du beau, superbes tout ces portraits, les cadrages sont super bien pensés, les sujets sont tous intéressant en train de faire quelque chose ou rien. J’adore ces photos c’est là que l’imagination, la poésie l’émotion ressortent le plus. Bon alors la chapeautée n’a pas le look du touriste. Les autres sont des indigènes c’est facile. Mes deux préférées le gardien du Moma la compo est top les reflets le pilier qui tient la photo et les diagonales structurent. Les vendeurs de hot dog trop cool (aux US ils travaillent plus longtemps mais ne sont pas plus productifs). Mention spéciale à l’agent spécial Rockfeller Center.

    J'aime

  2. Bonjour Amor, merci. J’aime bien le gardien du Moma pour les mêmes raisons. Il y avait du monde à attendre dans le hall l’ouverture à 10h30, mais tout d’un coup, il n’y avait plus que lui dans le cadre, et j’avais repéré son reflet dans les grandes vitres, par lesquelles la lumière arrivait à flot. Plus toutes les lignes qui partaient de lui. C’est agréable d’avoir un appareil photo en main pour patienter ! et bonne idée de titre pour l’agent spécial du Rockfeller !

    J'aime

  3. First, let me say that I love, love, love these photos. I’ve been feeling really uninspired lately, most likely because I see these things every day so it feels like there’s nothing new to photograph, but seeing your pictures makes me see that there is so much to photograph. My favorite has to be the man in the slideshow, standing by the food cart while the steam is all around him. A close second is the man coming down the stairs, holding the giant poster.

    As far as telling who’s a tourist and who’s a New Yorker, it is so difficult nowadays. My cousin used to joke that when her dad traveled, his outfit might as well make him « Tourist of the Year ». 😀 He would wear knee shorts, a t-shirt, sandals and a camera around his neck. Now, it seems like everyone dresses like that, even New Yorkers. 😀 These past few months, I was going around wearing yoga pants, a t-shirt, a hoodie (if it was chilly outside), Converse sneakers and my DSLR. Some of the people in Central Park that were trying to sell rides on those pedicabs kept trying to give me the sales pitch. I finally had to tell them, « Save the sales pitch. I’m not a tourist! »

    J'aime

  4. Thank you Tina, I knew you would like these pictures ! I was thinking of you when I chose them. I would have enjoy to stay longer in NY to shoot much more people… I could have take more photos but sometimes I was not in the good place, at the right moment. Speaking about tourists versus New Yorkers, you made me laugh with the description of the tourist of the year !! it’s like I imagine the « tourist » too ! sometimes it’s less caricatural (I did’nt wear a t-shirt « I love NY »!). But when you got a DSLR, the confusion is possible !
    So in the next post, there will be no camera !

    J'aime

    1. My mom bought me this really cute, small crossbody bag for my birthday and I use it whenever I go out to take street photos so I can have something to hold my cell phone, hand sanitizer, tissues, etc. Before I got that bag, I used to borrow her crossbody bag and it had the New York skyline and the words « New York City » written across the front. It was like the bags that you see vendors selling to tourists. Hahaha.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s