E-M5, le petit frère intelligent

Ça y est, je me suis décidée. Je vous présente ma nouvelle acquisition : l’Olympus OM-D EM5 !

IMGP8433

J’avais fait une sélection drastique sur internet, et emmené ma wish list avec moi dans un magasin spécialisé à La Rochelle pour tester en vrai ces différents hybrides : le Panasonic Lumix GX7, l’Olympus OM-D E-M10, le Sony alpha 6000

La prise en main, c’est important, sachant que grosso modo, ces différents appareils sont à peu près équivalents en qualité, et comportent l’essentiel de mes souhaits : un capteur assez grand dans un format réduit, un viseur, un écran inclinable, un objectif relativement polyvalent avec un zoom manuel (et la possibilité d’envisager plus tard l’achat d’une focale fixe plus lumineuse).

Le vendeur a été patient, il a écouté mes exigences, il m’a montré des petits détails… et j’étais prête à choisir le Sony, quand, tout seul sur son étagère, un petit gars m’a fait de l’oeil : l’OMD E-M5, que j’avais éliminé car hors de mon budget… et là, ce petit bijou était en promo à -30% ! c’est une déclinaison de l’E-M-10, mais tropicalisé, et vendu en kit avec un zoom 12-50 (équivalent 24-100) également tropicalisé. Il ne craint pas la pluie ou la poussière, un plus quand on l’emmène partout avec soi.

Et voilà, je suis repartie avec !

Il m’a fallu toute la soirée pour étudier le guide d’utilisateur, et configurer quelques paramètres, même si je dois encore en apprendre beaucoup, tant les choix sont nombreux…

J’ai bien sur voulu tout de suite l’essayer, et je suis partie le lendemain matin faire un tour au marché… et là, je ne sais pas quel bouton j’avais touché par erreur, mais le zoom s’était mis en position e-zoom, et impossible de l’utiliser en manuel. Le e-zoom peut être utile pour la vidéo, pour ne pas saccader l’image, mais en photo il n’est pas assez rapide.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et je n’ai trouvé le « truc » pour le débrayer qu’en rentrant à la maison : il faut avancer ou reculer la bague pour passer de l’une à l’autre position. En plus il s’était mis à pleuvoir des cordes et je suis rentrée très dépitée 😦 . 

Il ne faut pas se décourager. Le changement d’appareil demande un apprentissage, et de nouveaux gestes, avant de se sentir à l’aise.

J’emmène donc mon nouveau jouet partout avec moi (et 600grs au lieu de 1200grs, ça fait une sacrée différence !) et je vais continuer ma découverte…

Le soir même, j’avais l’occasion de tester sa capacité à supporter les faibles lumières… encore maladroite dans les réglages, j’ai raté quelques shots mais cependant j’ai senti un grand changement à l’écran. Le bruit semble moins présent, et pratiquement plus besoin d’ajouter de la netteté…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En revanche, ce qui me gêne encore, c’est de ne pas pouvoir vérifier la profondeur de champ, avec le viseur électronique. Il doit y avoir une fonction pour ça, je ne l’ai pas trouvée, et j’ai l’impression de prendre des photos au smartphone…

Le lendemain, enfin, le soleil est revenu, et j’ai pu tester la belle lumière du matin…

…et du soir. Entretemps, j’avais pu modifié le format 4/3 en 2/3, comme sur le reflex, ce qui me convient beaucoup mieux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai eu un peu de mal à gérer les couleurs, je trouvais que les bruns étaient trop orangés… J’entends déjà Justard me dire : shoot in Raw !!

J’ai donc passé quelques vues en noir et blanc, ce qui leur a fait du bien !

et particulièrement celle-là…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPour ces premiers essais, j’ai beaucoup apprécié la maniabilité de ce nouveau jouet. Il est léger mais pas trop, je l’ai bien en main, même s’il faut s’habituer aux emplacements des (petits) boutons…

J’ai tenté de prendre des clichés à travers l’écran, en l’inclinant. Pour l’instant, je ne suis pas convaincue. Non pas qu’il soit désagéable. Même au soleil, on voit assez bien la scène. Mais je « sens » moins la photo…  Il faut aussi s’habituer à son format tout petit, comparé au Pentax. En fait c’est comme un reflex en miniature, mais avec tout un tas de possibilités d’utilisation supplémentaires. Pour le moment, je me contente de coller mon oeil au viseur, c’est un geste tellement évident sur le reflex.. 

Bon, je vous laisse, je vais continuer à explorer les menus de ce petit gars très intelligent, mais que j’ai encore besoin d’apprivoiser !

 

Publicités

Auteur : esther FR

Accro à la photo, je partage tout ce qui touche à cette passion, et de plus en plus la photographie de rue.

16 réflexions sur « E-M5, le petit frère intelligent »

  1. Esther you have joined the club!

    I still haven’t got the settings to my taste, but unlike you, I just shoot Street.
    The best lens at the best price is the 45mm. Ask anyone who has one. It is so sharp.

    You’ve shown though what beautiful results you can get. I am finding it harder than I thought getting used to the smaller size after using the Nikon. IT is like a baby, delicate in the hand.

    J'aime

  2. So you’re enjoying your new toy then? The shots are very nice, but they were just as beautiful with your old camera. I can’t wait to see future blog posts with your EM-5

    I really liked the black and white shot of the hood of the car with the rain drops on it. It’s like something you would see in a magazine ad for a car.

    The pictures are really nice in terms of sharpness. The picture of the bicycles is really clear and I love the color in the shot of the woman with the red coat.

    My favorite shot has to be the the one of the water and the buildings reflected in the water. That is absolutely stunning. Great post and I’m looking forward to your next one.

    J'aime

  3. Tina, you give me an idea, I will offer the Porsch garage some shots ! it was a little party where my friend was invited. As he was discussing about his favorite car, I went to get some pictures outside…
    The sharpness surprised me as it was at night, and rainy moment… The speed was 1/8s and the pictures are not blurry. And I didn’t had to add treatment, witch is a great change for me…
    The next day was sunny and mild, a good moment for shooting. As you, I can’t wait to test my new « toy » !!

    J'aime

  4. Salut Esther !

    Ça à l’air d’être un joli petit bijou. Bien sûr, le temps d’adaptation est toujours compliqué, surtout quand on avait avant plein d’automatismes avec l’ancien appareil, mais ça va venir j’en suis sûre ! 🙂 Tu nous as sorti de très jolies photos, mais alors, as-tu essayé de shooter en RAW ? Quels sont les ISO max ?

    J'aime

    1. Merci… je n’ai pas encore testé en Raw, il faut que je m’y mettes ! et je ne sais pas encore quels sont les ISO max, j’épluche le guide d’utilisateur mais je sature un peu, j’en garde pour plus tard 😉

      J'aime

  5. prends du plaisir avec ton nouveau joujou, moi j’ai du mal avec le mien, là je me rends compte que mes clichés ne veulent pas être retouchés avec mon ancien lightroom et que Picasa ne comprends rien à certains effets, je n’ai pas encore réussi à comprendre comment j’ai enregistré quelques programmations, mais je l’ai fait ! ;-))….encore un peu dépitée donc…..par contre j’adore sa rapidité de prise de vues !

    J'aime

    1. Ces petits appareils sont intelligents, mais je me demande s’ils ne le sont pas plus que nous 😉 ça va venir, je vois que c’est aussi un peu compliqué pour toi, il faut un peu de temps pour maitriser tout ça !

      J'aime

  6. Apparemment le bon choix au vu des ces premiers essais. La piste cyclable et le café des bains sont très réussies. La palissade aussi, beau rendu. Effectivement tu pourra en tirer un excellent parti en RAW sur les couleurs, contrastes etc… La visée écran je la réserve pour son côté discret dans la rue. Je pense que tu peux régler les infos qui apparaissent ou pas dans le viseur (j’y ai mis la profondeur de champ, la correction expo, vitesse, iso, mode exposition).
    Sinon tu as choisis quelle modèle de Porsche la rouge ou la noir….

    J'aime

    1. Sur le viseur, tu vois encore quelque chose avec toutes ces infos? 😉
      J’ai un peu essayé l’écran inclinable, mais j’ai raté une photo car j’avais oublié le bouchon de l’objectif, tu le crois ? eh oui, avec le viseur du reflex, ça ne peut pas arriver !
      J’hésite encore (pour les Porsches !)

      J'aime

      1. Dans le viseur sur l’image je n’ai que la ligne de profondeur de champ en bas et la correction d’expo sur le côté (indispensable pour moi car la molette a tendance à bouger). Les autres infos sont dans un bandeau gris sous l’image. C’est peut être différent sur le tien. Pour le bouchon tu le pousse un peu loin et ça marche. Sinon j’aime bien la rouge qui est sur Flckr.

        J'aime

    1. Euh, non, pas encore 😦 J’ai tellement l’habitude de traiter les jpg que je n’en trouve pas encore l’utilité. Je n’ai plus retrouvé le souci des tons un peu rouges, j’ai du changer des paramètres depuis ces premiers essais… Pour les réseaux sociaux, le blog, ça ne me semble pour l’instant pas indispensable d’utiliser le RAW. Ni même sur des livres photos. L’histogramme permet d’éviter les parties cramées, or, c’est surtout ça qui justifierait l’utilisation du RAW… et peut-être rattraper la balance des blancs, mais je trouve que mon petit EM-5 la gère bien.
      En revanche, j’imagine que pour un bel agrandissement, un travail sur RAW doit être utile…

      Aimé par 1 personne

      1. En fait, ce n’est pas tellement pour les agrandissements que le RAW est intéressant. Ca te donne plus de possibilités de retouches, car tu travailles sur une image plus brute, plus lourde et moins compressée. L’essayer, c’est l’adopter (en tout cas pour moi).

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s