Saul Leiter

« Mes photographies sont la moindre parcelle de ce que je vois et qui pourrait être photographiée. Elles sont des fragments de possibilités infinies »   Saul Leiter

Dans la série « je découvre le monde de la photographie », je me suis intéressée à Saul Leiter, en tombant sur une de ses photo de New York (étonnant, non ?!)

SAUL LEITER - Snow, 1960
SAUL LEITER – Snow, 1960

New York ? ça pourrait être n’importe où ailleurs. Ce qui compte, c’est la sensation que procure la photo : on y sent l’humidité, la chaleur de notre côté de la vitre, le froid et le mouvement de la rue à l’extérieur. Et une touche de couleur jaune qui tranche avec la grisaille environnante.

Saul Leiter est né en 1923, mort en 2013. Si vous voulez en savoir plus sur cet homme discret, de nombreux articles sont sortis au moment de son décès. Il semble qu’il n’ait été vraiment découvert par le grand public en France qu’en 2007 avec une exposition à la Fondation Cartier-Bresson.

Alors que ses contemporains des années 50, 60 ne juraient que par le noir et blanc, Saul leiter a été l’un des premiers à utiliser la couleur. Sans doute parce qu’il a d’abord été attiré par la peinture. On trouve dans quelques-uns de ses clichés une analogie avec des tableaux de Rothko ( je ne connaissais pas ce peintre avant cet article, il me manque l’option « histoire de l’art » dans mon cursus 😉 ) …

Saul Leiter, Bus, 1954
Saul Leiter

Ses cadrages sont parfois étonnants (mais percutants), ses couleurs sont comme diluées sous la pluie, la neige, ou au contraire très contrastées, les personnages déformés à travers les vitrines, des plans successifs flous puis nets donnent de la profondeur… Ses photos font penser à des tableaux abstraits, tout en gardant une part de réel un peu onirique.

Ce que je retiens aussi, c’est l’utilisation d’un téléobjectif qui rapproche les plans et accentue la géometrie dans laquelle se trouve les hommes…

Phone Call,1957, Saul Leiter
Saul Leiter
Leiter
Saul Leiter

Anne-Laure Jacquard a écrit quelques articles fin 2013 sur Saul Leiter et a posté des photos inspirées par ce photographe.

Dans la même veine, je suis donc allée fouiller dans mon stock pour voir si je n’avais pas fait du « à la manière de Saul Leiter » sans le savoir…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Tempête, Royan, février 2015
IMGP5961 - Copie
New York, septembre 2014, dans la vitrine
new York, septembre 2013
New York, septembre 2014, le pain quotidien

Comme pour tous les posts de la catégorie « citations de photographes », n’hésitez pas à proposer dans vos commentaires vos propres photos, qui vous semblent d’ inspiration « Leiterienne »  😉

Publicités

Auteur : esther FR

Accro à la photo, je partage tout ce qui touche à cette passion, et de plus en plus la photographie de rue.

6 réflexions sur « Saul Leiter »

  1. Bien cette nouvelle découverte d’un photographe dont je connaissais le nom (j’ai du en entendre parler lors de son décès) mais dont je n’aurais pas été capable de reconnaitre une photo. Ca commence à faire beaucoup de noms tout ça. Son style est très particulier graphique quasi abstrait, une démarche singulière en tout cas. Pas trop ma tasse de thé.
    Merci pour ce nouvel article. Je m’instruit doucement.
    En fouillant dans mon stock j’ai ça en couleur
    Vitrine étoilée
    et ça en N&B
    Passage Dauphine

    J'aime

  2. J’en étais au même point que toi en débutant l’article ! on apprend vite sur le net. Je n’accroche pas à toutes les photos non plus, mais tout n’est pas à jeter, loin de là !! et l’exercice est réussi, tes deux photos sont bien choisies 😉

    J'aime

  3. It’s interesting to look at the work of other photographers and see how our work unintentionally mirrors their work. I actually like your photo of the storm in Royan better than Leiter’s photo.

    J'aime

  4. Thank you Tina. My purpose is to show different approaches of photo, just to give some inspiration, and see what works well. Here, it’s the use of colors, as a lot of street photography are in black and white… and to take advantage of an awful weather..
    What I like in my photo of the storm in Royan is the lines (diagonals) the silhouette and the yellow car…
    I particullary like Anne Laure Jacquard photo : http://annelaurejacquart.com/saul-leiter-clair-obscur-effet-projecteur/
    I would say I like it better than leiter’s photo too 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s