Street Art in La Rochelle

Comme vous le savez si vous me suivez, je pars une semaine à Lisbonne. Pendant que je m’évertue à vous rapporter des images portugaises, je vous laisse découvrir quelques prises du mois dernier, lors d’une balade à La Rochelle, ma jolie ville de naissance (moi, chauvine ?! non, réaliste !)

Comme je ne suis pas affiliée à l’office de tourisme (après tout, ça ne me déplairait pas !), ces quelques vues risquent de ne pas être très classiques, exceptée celle-ci :

Tour de la Lanterne, La Rochelle
Tour de la Lanterne, La Rochelle

La Tour de La Lanterne ou Tour des quatre sergents ou  a été rénovée récemment, elle est enfin sortie de sa gangue d’échafaudages pour se montrer toute belle, avec ses pierres blanchies.

Continuer à lire … « Street Art in La Rochelle »

Banlieue, extérieur nuit… et jour

Dernières images de mon petit séjour parisien de fin août.

Extérieur nuit

L’amie qui m’accueillait en région parisienne m’a fait découvrir un endroit insolite, que j’avais vu de jour et fermé pendant mon séjour précédent, mais qui prend tout son charme à la nuit tombée.

A Ris-Orangis, sur la Seine, se trouve donc un drôle d’endroit : La baignade.

C’est une ancienne piscine installée sur la rivière, et qui a gardé son allure des années 30, malgré une remise en état progressive depuis 2008 : une terrasse, un petit café guinguette, une série de cabines ouvertes, une piscine remplie par l’eau de la Seine. Une association s’occupe de la faire revivre, en invitant des groupes de musique.

Ris Orangis - Delcampe.fr - Une vue d'époque
Une vue d’époque

Continuer à lire … « Banlieue, extérieur nuit… et jour »

Du Jeu de Paume au Village Saint-Paul

Suite de mes pérégrinations parisiennes. Au programme en ce jour de fin août, une visite d’expo au Jeu de Paume, et une rencontre avec un certain M. Fujifilm XE1 😉

Après toute la pluie de la veille, le soleil a daigné revenir, timidement d’abord, puis franchement dans l’après-midi, ce qui a permis une très jolie balade.

Pour accéder au musée du Jeu de Paume, le mieux c’est de traverser le jardin des tuileries, un écrin de verdure et de tranquillité, entre le Louvre et la place de la Concorde.

Continuer à lire … « Du Jeu de Paume au Village Saint-Paul »

Interactions… ou pas !

Juste un petit clin d’oeil en passant.

Partager
Partager

Quand on est dans la rue, ou dans un autre espace public comme la plage, qu’est-ce qui fait que l’on a envie d’appuyer sur la gachette le bouton déclencheur ? un jeu de lignes ou de couleurs, une lumière particulière, une attitude ou un look intéressant, une connexion entre le sujet et l’arrière- plan, une scène cocasse, la recherche d’un thème spécifique… je vous laisse poursuivre cette liste incomplète.

Continuer à lire … « Interactions… ou pas ! »

De l’ombre à la lumière

« Into the light » : l’un des thèmes d’un groupe flickr, m’a donné l’idée de regrouper quelques photos prises au cours des derniers mois, où la lumière a presque plus d’importance que le sujet.

Extrait de wikipédia :

Le mot « photographie » a été imaginé par John Herschel et provient de deux racines d’origine grecque :

  • le préfixe « photo- » (φωτoς, photos : lumière, clarté) — « qui procède de la lumière », « qui utilise la lumière » ;
  • le suffixe « -graphie » (γραφειν, graphein : peindre, dessiner, écrire) — « qui écrit », « qui aboutit à une image ».

Littéralement : « peindre avec la lumière »

CQFD !

La lumière de la fin d’après-midi  est particulièrement belle.

Lumière dorée
Lumière dorée

Continuer à lire … « De l’ombre à la lumière »

Un dimanche d’août, la suite…

Après une matinée au marché (ici) J’ai repris mon courage et mon Olympus dans l’après-midi.

Denim de plage
Denim de plage

Il faut dire qu’en ce moment, je suis concentrée sur quelques thèmes proposés par certains de mes copains anglophones de flickr.

Ces sujets me tournent dans la tête comme une petite musique lancinante, et en anglais, en plus : Laughter, Four, Eating, Into the light, Cinema.

Mais c’est un bon exercice que d’avoir à l’esprit un but photographique, ça redonne de l’inspiration, et permet de tenter des trucs un peu nouveaux.

Continuer à lire … « Un dimanche d’août, la suite… »

Un dimanche d’août comme les autres

Carte postale d'été
Carte postale d’été

L’été bat son plein. Jusqu’au 15 août, le marché, la plage, le front de mer ressemblent à une journée de manif à Paris, les pancartes en moins. En même temps, difficile de se plaindre. C’est la rançon de vivre dans une jolie région. Et puis au moins, on a le choix des sujets quand on aime faire de la photo de rue.

Dimanche, je me suis donc fondue dans la foule, d’abord au marché le matin, puis le long de mon front de mer favori, puisqu’il n’est qu’à 10 minutes à pied.

Continuer à lire … « Un dimanche d’août comme les autres »

Hello Elliott !

Peut-être un peu fatiguée de capter mes congénères, je me suis rabattue sur la gente canine.

Il faisait bien gris ce matin, les rues regorgeaient de touristes en quête de distractions, ou de quelques chose de bon à se mettre sous la dent. Une longue queue s’attardait devant le marchand de glace (il fait gris, mais en été, on mange des glaces, forcément !). Il faut dire que l’un des glaciers de Royan est réputé.

je me demandais bien ce que je pouvais en tirer, et j’ai vu ce petit bonhomme, à l’aguet, perdu dans toutes ces guibolles. Comme souvent, le seul qui se demande ce que je fais avec mon truc noir qui dépasse un peu de mes mains. Je garde l’écran orientable en alerte, ce qui me permet de passer un peu plus inaperçue, et surtout d’avoir l’objectif au niveau du ventre, ce qui abaisse le point de vue. Plutôt adapté pour la taille de ce petit gars.

Hello Elliott
Hello Elliott

Je n’ai pu m’empêcher de penser ce fameux photographe.

Un peu plus tard, je passe au marché et je rencontre de vieilles connaissances attablés à la terrasse d’un café. On papote, on boit le café, mais j’ai toujours un oeil qui traine à droite ou à gauche. Et juste à la table à côté, j’aperçois un museau qui dépasse :

A l'aguet
A l’aguet

Il y avait beaucoup de monde qui passait entre lui et moi, ce moment  n’a duré qu’une fraction de seconde… il est un petit peu flou, mais j’aime bien son expression à l’affût.

C’était juste un petit mot en passant, j’ai quand même pris au passage quelques humains mais ce sera pour une autre fois. J’étais partie pour traquer quelques thèmes pour un groupe de street photo sur flickr. La récolte n’est pas encore très fructueuse , mais j’ai un mois pour le faire, cool…

Quand le sujet n’est que la couleur

Sous le parasol
Sous le parasol

Pas facile de se renouveler quand on reste au même endroit. Bien sur, j’emmène toujours mon appareil avec moi, et je « clic » dès que je peux.

Mais les sujets s’épuisent, ou plutôt ce sont mes yeux qui sont moins percutants. Aussi, au fil de quelques promenades, je ne voyais pas ce qui pouvait faire le lien entre les photos prise ça et là. Finalement, je me suis dis que le point commun était juste la couleur. Et en les mettant « bout à bout » ça pouvait donner un fil rouge, ou plutôt multicolore.

Continuer à lire … « Quand le sujet n’est que la couleur »

L’avant-violon

« Le violon sur le sable » est un incontournable de l’été Royannais. Je râle souvent après la foule des touristes, mais là, on atteint des summums !

Crowded +++
Crowded +++

l faut avouer que c’est du grand spectacle, et qu’en plus des gradins (payants), la plage et les alentours sont une scène à ciel ouvert immense et gratuite. L’année dernière, je testais le Pentax sur ces manifestations (trois soirées un jour sur deux, fin juillet).

A l’occasion du premier des trois shows de cette année, je suis juste allée faire un tour en après-midi pour essayer mon nouveau zoom. Bon, j’y suis retournée le soir, mais j’étais vraiment très loin et d’un point de vue photo, pas grand-chose à en tirer… (juste une ou deux sur ma page facebook, pour le souvenir!)

Continuer à lire … « L’avant-violon »