Du musée d’Orsay à Star Wars

Reprendre le fil de nos balades parisiennes de début novembre n’a pas été facile. Mais ce serait dommage de ne pas retrouver ces bons moments.

Hormis les photos liées aux thèmes de novembre du Monthly Challenge, que je vous ai montré ici, il me restait quelques vues hétéroclites, que je vous invite à partager lors d’une balade qui va du Musée d’Orsay aux Galeries Lafayette, d’une expo sur les femmes photographes aux figurines de Star Wars. Il y en a pour tous les goûts !

Orsay en ligne
Orsay en ligne

Continuer à lire … « Du musée d’Orsay à Star Wars »

toile-impression.fr, mes impressions

Juste après le salon de la photo, j’ai découvert un site qui propose des impressions de photos sur toile, toile-impression.fr. J’ai accepté une offre d’essai, afin de tester ce service, et en parler ensuite sur ce blog, en toute liberté.

Continuer à lire … « toile-impression.fr, mes impressions »

Mon salon de la photo

Comme je vous l’ai dit avant de partir quelques jours à Paris, je voulais aller faire un tour pour la première fois au salon de la photo. Un grand barnum, qui dure 5 jours, du 5 au 9 novembre.

salon de la photo 2015
salon de la photo 2015

Continuer à lire … « Mon salon de la photo »

Bientôt le salon de la photo !

Cette année, je vais découvrir pour la première fois le salon de la photo. Mon billet m’a été offert par le magazine Compétence Photo, suite à un vote pour un photographe parmi une dizaine, présentés par différentes revues. Merci à Lounamai d’avoir partagé l’information il y a quelques mois. J’avais choisi Frédéric Briois pour ses photos de pêcheurs en pleine action, pour ses compositions en noir et blanc très réussies. Il a été deuxième aux « zooms du salon de la photo », une belle place.

© Frédéric Briois
© Frédéric Briois

Il sera d’ailleurs au salon vendredi 6 novembre.

D’autres sites proposent des invitations comme celui de Laurent Breillat , apprendre-la-photo.fr.

Ce qui m’a aussi décidé, c’est la superbe affiche de cette année, beaucoup moins « bling-bling » que les années précédentes :

Affiche-Salon-de-la-Photo-Paris-2015-Theo-Gosselin
Affiche du salon de la photo 2015, Théo Gosselin.

Je vous ferai un petit compte-rendu à mon retour de Paris.

Je vais profiter aussi de ce séjour pour aller au Musée d’Orsay (un classique toujours agréable) où une expo photo est consacrée aux femmes photographes : « qui a peur des femmes photographes ? 1839 à 1945 ».

Et il y aura certainement d’autres balades… alors à très bientôt !

Flickr, des « explore » et une appli

Explore

Cloud
Cloud

Il y a quelques mois, j’avais posté un article sur flickr et « Les mystères d’Explore », que je ne renierais pas aujourd’hui. Pour vous éviter de cliquer sur un lien (et ne pas vous perdre en route 😉 ) j’en reprends ci-dessous une partie :

« Sur Flickr, des millions de photos du monde entier sont postées quotidiennement… un algorithme (Explore) choisit chaque jour environ 500 à 700 images, soit 0,005% de toutes les photos

Continuer à lire … « Flickr, des « explore » et une appli »

Interactions… ou pas !

Juste un petit clin d’oeil en passant.

Partager
Partager

Quand on est dans la rue, ou dans un autre espace public comme la plage, qu’est-ce qui fait que l’on a envie d’appuyer sur la gachette le bouton déclencheur ? un jeu de lignes ou de couleurs, une lumière particulière, une attitude ou un look intéressant, une connexion entre le sujet et l’arrière- plan, une scène cocasse, la recherche d’un thème spécifique… je vous laisse poursuivre cette liste incomplète.

Continuer à lire … « Interactions… ou pas ! »

De l’ombre à la lumière

« Into the light » : l’un des thèmes d’un groupe flickr, m’a donné l’idée de regrouper quelques photos prises au cours des derniers mois, où la lumière a presque plus d’importance que le sujet.

Extrait de wikipédia :

Le mot « photographie » a été imaginé par John Herschel et provient de deux racines d’origine grecque :

  • le préfixe « photo- » (φωτoς, photos : lumière, clarté) — « qui procède de la lumière », « qui utilise la lumière » ;
  • le suffixe « -graphie » (γραφειν, graphein : peindre, dessiner, écrire) — « qui écrit », « qui aboutit à une image ».

Littéralement : « peindre avec la lumière »

CQFD !

La lumière de la fin d’après-midi  est particulièrement belle.

Lumière dorée
Lumière dorée

Continuer à lire … « De l’ombre à la lumière »

Focales, capteurs et autres joyeusetés !

Suite au commentaire d’Anne sur le précédent post à propos du zoom 40-150 de l’E-M5, j’ai voulu vérifier ce que donnait la comparaison des différentes focales sur mon reflex (APS-C) et sur l’E-M5 (micro 4/3).

J’ai mis un certain temps à comprendre ces équivalences entre « full-frame » (ou « plein format »), APS-C, et hybride micro 4/3 (d’autant que je n’ai jamais tenu un « full-frame » entre mes mains, sauf il y a très longtemps quand la photo n’était qu’argentique).

Même pas sûre que je sois capable de vous expliquer ça clairement 😉  Si je me trompe, ne m’en voulez pas, j’essaie juste d’écrire noir sur blanc ce que j’ai pu comprendre de par mes lectures et mes expérimentations.

Continuer à lire … « Focales, capteurs et autres joyeusetés ! »

E-M5 : Le 40-150mm à l’oeuvre…

Quand j’utilisais mon reflex Pentax l’année dernière, j’avais l’impression de rester plus souvent  dans la zone 35-200mm, voire 50-200 : j’arrivais ainsi à passer de la « vision humaine » (on pourrait polémiquer des heures sur la vision humaine, ce n’est pas vraiment mon propos)  à des détails au télé-objectif, même en photo de rue.

Délicate
Barcelone mai 2014

Quand je me servais du zoom 18-200, j’étais rarement en mode grand-angle.

Continuer à lire … « E-M5 : Le 40-150mm à l’oeuvre… »

Bernard Descamps, passages vers l’imaginaire

Il y a 8 jours, je vous posais la question « pourquoi photographiez-vous », en reprenant le titre du Hors-Série n°20 de Réponses Photo. Finalement, je n’étais pas la seule à y avoir pensé dans notre petit monde, puisque Isabelle y répondait longuement et m’envoyait de suite le lien vers une discussion animée sur flickr (dont je ne connaissais pas l’existence), avec cette fameuse question.

J’ai noté mes propres réflexions (dont je vous ferais part plus loin) avant d’ouvrir la revue, puis je me suis installée confortablement sous le parasol pour la lire.

sous le parasol

Le magazine recevait Bernard Descamps au sujet de son actualité photographique, une prochaine exposition à l’Hôtel de Suroy à Paris et un livre « où sont passés nos rêves » qui sortira fin septembre 2015. Continuer à lire … « Bernard Descamps, passages vers l’imaginaire »